Home » Posts tagged 'Jacques Le Goff'

Tag Archives: Jacques Le Goff

Jacques Le Goff

Caricare Broken Flake31Oggi è scomparso un grande storico. La cosa forse più bella di Le Goff, e lo dico da medievista, è che i suoi libri sono stati letti e apprezzati sia dagli specialisti che dai non specialisti. Diceva il mio maestro che bisogna cercare di scrivere cose difficili in modo semplice. A scrivere cose difficili in modo difficile sono capaci tutti.

Io lo ricordo così.

 

 

 

Jacques Le Goff, Storia e memoria, Torino 1982, legoff

Jacques Le Goff, La televisione può mentire, intervista


Intervista a Jacques Le Goff, a cura del DiPaSt
Parigi, 8 ottobre 2008

“Je suis très honoré de recevoir ce prix magnifique d’une célèbre Université, la plus ancienne Université existant dans le monde qui, dès le douziéme siècle a manifesté l’apparition d’un nouveau centre de savoir et d’enseignement qui est devenu dans le monde entier, aujourd’hui, un foyer essentiel.
L’honneur qui m’est fait, j’en suis d’autant plus heureux que les motifs indiqués dans la fondation de ce prix vont tout-à-fait dans le sens de ce qui m’a toujours éclairé et poussé pendant mon long travail d’enseignant et historien.
L’histoire est d’abord nécessaire parce qu’elle est une leçon de vérité; elle doit s’appuyer sur des documents, elle doit les discuter: c’est sa première vertu, être une maîtresse de vérité et d’esprit critique. La mémoire peut se tromper, la mémoire peut être aveuglée par la passion, l’histoire doit être objective ou, mieux, elle doit être vraie.
L’histoire apprend à l’humanité entère d’où elle vient, ce qu’elle est et laisse entrevoir où elle va. L’histoire domine et éclaire l’avenir et le présent et ouvre la porte vers le futur.
Par conséquent l’histoire doit suffire d’un minimum de formation intellectuelle pour que l’on s’intéresse à l’histoire,
Les enseignants d’histoire, les écrivains d’histoire doivent se préoccuper d’être accessibles à tous et en partiuclier à ceux qui feront le futur de la société-même, c’est-à-dire les jeunes et les étudiants.
Je suis évidemment surtout ému et honoré par le fait que cette célèbre Università a donné mon nom à ce prix magnifique et important, mais je suis surtout heureux que l’ Università de Bologne ait défini la façon dont l’histoire doit être faite : avec méthode, esprit critique, à la recherche de la vérité et doit être expliquée de façon a être non seulement comprise par tous, mais éclairée : chaque homme, chaque femme depuis sa jeunesse pour la connaissance du passé qui est nécessaire pour améliorer le présente et préparer un meilleur avenir.
L’histoire est, je crois, le phare de l’humanité et cet arc, c’est là-dessous que doit passer cette vérité.
Grazie”.

Parigi, 8 ottobre 2008 Jacques Le Goff http://www.youtube.com/watch?v=1pvoFwdv2nM&feature=youtu.be


Domanda: -En todo caso, para usted, la Edad Media fue todo lo contrario del oscurantismo.
Jacques Le Goff: -Aquellos que hablan de oscurantismo no han comprendido nada. Esa es una idea falsa, legado del Siglo de las Luces y de los románticos. La era moderna nació en el medioevo. El combate por la laicidad del siglo XIX contribuyó a legitimar la idea de que la Edad Media, profundamente religiosa, era oscurantista. La verdad es que la Edad Media fue una época de fe, apasionada por la búsqueda de la razón. A ella le debemos el Estado, la nación, la ciudad, la universidad, los derechos del individuo, la emancipación de la mujer, la conciencia, la organización de la guerra, el molino, la máquina, la brújula, la hora, el libro, el purgatorio, la confesión, el tenedor, las sábanas y hasta la Revolución Francesa. http://www.storiamedievale.net/pre-testi/legoff.htm


 

“Il mio dovere di storico è dire che c’è una morale storica. Essa consiste nel tentativo di cercare di mostrare ciò che è giusto dire sulla verità del passato” (Jacques Le Goff)


“Può sembrare curioso o addirittura paradossale chiedere a uno storico di parlare dell’avvenire, ma credo che bisogna intendersi su che cosa è la storia e su che cosa sono la funzione e il mestiere di storico…” (Jacques Le Goff) http://www.emsf.rai.it/articoli/articoli.asp?d=22

 

Categorie

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: